Utilisateur

En ligne

Nous avons 37 invités et un membre en ligne

La randonue

La randonue en quelques mots

Randonue, rando-nue, ou randonnue ?

Quelle que soit l'écriture, on parle de la même chose : la randonnée naturiste .

Quand on est à la fois randonneur et naturiste, n'est ce pas finalement évident ?

La randonue, ça se passe comment ?

Nous sélectionnons des circuits de randonnées qui comportent le moins possible de routes et de maisons en vue.

Une reconnaissance est généralement effectuée au préalable pour vérifier cela.

Le jour "J", (le plus souvent choisi en semaine pour minimiser la fréquentation), au point de départ, il s'agit de s'équiper (ou plutôt de se dés-équiper) : tout se monde se retrouve donc en tenue de peau, avec à la main, qui un pagne, qui un short (à enfilage rapide), pour pouvoir se couvrir rapidement en cas de rencontres.
En option : les chaussures de marche et le sac à dos, parfois utile pour le pique-nique !

Et voilà, il ne reste qu'à prendre le sentier, et, tout simplement, randonner ...

La randonue, côté législation

La loi française, via le fameux article 222-32 du code pénal, ne fait hélas pas explicitement de différence entre la simple nudité et l'exhibition sexuelle.
Le risque existe donc, effectivement, de se voir accuser d'exhibition.

Nous avons toutefois de nombreux arguments à opposer à ce genre d'accusation.
Comment parler d'exhibition alors que :

  • nous cherchons à éviter les rencontres (circuits isolés, rando en semaine);
  • nous avons toujours de quoi nous couvrir, pour éviter de choquer autrui;
  • notre attitude, tranquille et sereine, est sans équivoque neutre et non sexuelle ...

Les précautions à prendre :

  • randonuer en groupe : le groupe est plus facilement reconnu comme simplement naturiste;
  • le fameux pagne ou short pour se couvrir lors des rencontres avec des textiles;
  • soigner, justement, notre attitude lorsqu'on se couvre : on ne le fait pas parce qu'on a honte de notre nudité, mais pour prendre soin de la sensibilité d'autrui, ce qui n'est pas pareil;
  • ne pas hésiter à engager le dialogue avec les personnes croisées : un sourire, un salut, quelques mots voir quelques explications sur notre activité ...

Les avantages

La randonue permet d'allier les plaisirs de la randonnée et ceux du naturisme.

Ces deux loisirs s'accordent parfaitement et nous procurent :

  • une extraordinaire sensation de bien-être et de liberté;
  • une plus grande liberté de mouvement du corps, débarrassé de toute entrave vestimentaire;
  • un meilleur ressenti, à même la peau, des éléments naturels : flore, vent, humidité, soleil ...
  • une pratique du naturisme en dehors des lieux habituels, au plus proche de la nature;
  • une pratique du naturisme tout à la fois plus tôt  et plus tard dans la saison : on n'a pas froid quand on marche d'un bon pas, et certains randonnent d'ailleurs en hiver;

Sans oublier les avantages dus au naturisme lui-même :

  • un effacement des différences sociales en se débarrassant des contraintes d'apparence;
  • une grande tolérance face à autrui, une meilleure acceptation de son corps et de celui des autres;
  • le handicap ou la disgrâce physique ne sont nullement "sanctionnés" dans le milieu naturiste;
  • certaines personnes complexées par leur physique parviennent ainsi à mieux s'accepter, et à se sentir enfin à l'aise face au regard des autres;

Les inconvénients

Bien sûr, la nudité en elle-même nous rend plus sensible aux aléas climatiques.
Le vent et la pluie sont donc un frein à notre activité préférée.
Mais avec du soleil, il est assez surprenant de constater qu'on peut être nu par des températures assez basses, pourvu que l'on marche ...

Il arrive également, sur des sentiers mal entretenus et un peu sauvages, que la végétation soit un peu plus agressive pour nos corps dénudés.
Nous faisons donc particulièrement attention aux ronces, orties, ajoncs ...

Quant à la faune, notre principale inquiétude (comme pour tous les randonneurs) vient des tiques, qui peuplent généreusement certaines régions.
Mais notre nudité nous permet au moins de les repérer plus facilement que lorsqu'elles se cachent sous les plis d'un vêtement ...

Les enfants

Le naturisme pratiqué par de nombreuses familles depuis des dizaines d'années, sur des plages, dans des centres de vacances ... etc ... suffit à prouver que les enfants n'ont pas de soucis avec la nudité, bien au contraire.

Selon des études scientifiques (voir cet article), et cela semble d'ailleurs de bon sens, ce n’est pas la nudité en soi qui peut être problématique pour les enfants, mais plutôt le contexte dans lequel la nudité prend place et l’attitude des parents.
En effet, les enfants répondent davantage à l’attitude des parents face à la nudité qu’à la nudité elle-même.
Pour les enfants, la nudité devient un problème seulement si on la traite ainsi.
Pour plusieurs psychologues, le message implicite lancé par l’absence de nudité à la maison est que le corps nu est fondamentalement inacceptable et honteux – une attitude qui se transforme en un inconfort face à la nudité
.

Tout simplement, les enfants sont naturellement à l'aise avec la nudité quand leurs propres parents le sont eux-même ...