Utilisateur

En ligne

Nous avons 446 invités et 12 inscrits en ligne

Randonue à Mézières sur Couesnon - Compte-rendu

Le compte-rendu de Dominique :

17 inscrits initalement mais la météo incertaine en a effrayé certains, et nous nous sommes donc finalement retrouvés à 12 au départ de notre balade.

Cette randonnée naturiste se distingue par deux boucles très différentes, l’une étant très vallonnée, l’autre beaucoup plus plate et moins longue. Entre ces deux boucles, la possibilité de garer une voiture avec tout les piqueniques dans le coffre permet ensuite de voyager "léger" ...

Après un rendez-vous raté d’une centaine de mètre, nous arrivons à nous regrouper pour démarrer cette randonnée. Le soleil  joue à cache cache avec les nuages, mais personne ne s’en plaint, car nous attendions tous un temps beaucoup plus gris.

Le sentier longe une pente très raide qui domine le Couesnon que  les pluies des jours précédent ont rendu très boueux. Nous passons à coté d’étranges bancs taillés à même la pierre, puis nous arrivons au belvédère sous le soleil, avec une vue superbe sur le vallon qui regorge d’une végétation bien verte.

La rando se poursuit par une succession de montées et descentes, qui se termine sur le pont qui traverse le Couesnon. Un peu de rhabillage pour deux randonneurs en même temps que le passage d’une maison, alors que nous avions négocié avec eux, sur le parking du départ, de ne pas nous couvrir en les croisant.

Nous sommes tous ravi d’être venu à cette randonnée, car il fait chaud. Nous avons droit à quelques rayons de soleil, et l’environnement dans lequel nous évoluons est vraiment superbe.

Les montagnes russes se terminent, nous longeons maintenant le ruisseau bordé de prairies  d’un coté, et de rochers de l’autre. Un arbre aux branches très piquantes nous barre le sentier, et derrière un joggeur et sa femme en vélo nous surprennent nus, mais nous rassurent en disant que ce n’est pas un problème. Nous déblayons non sans mal le passage, pour arriver ensuite au site d’escalade qui marque la fin de la première boucle.

3h de randonnée très agréable et belle, mais d’un seul coup tout bascule avec l’arrivée de la pluie, très en avance sur les prévisions. Nous pique niquons sous la pluie à l’arrière de la voiture, le pire pique nique de l’histoire de l’ARNB. Ensuite nous votons pour savoir si nous continuons ou si nous arrêtons. Bilan : 11 sur 12 décident de continuer !

Nous entamons donc la deuxième boucle sous une petite pluie fine que nous ne sentons bientôt plus du tout, abrités par des branches bien  fournies. Nous  longeons de belles prairies marécageuses, tous le monde est nu et content de notre décision.

Mais notre plaisir est de courte durée, puisque nous arrivons sur une petite route où nous sommes à découvert, sous une pluie qui a redoublé. Toujours en tenue de peau car il ne fait pas froid, nous sommes cette fois bien mouillés.

Le sentier bifurque et nous retraversons le Couesnon. Nous nous perdons un peu, puis après une dernière montée, nous retrouvons de beaux chemins creux ponctués de prairies.

Alors que depuis le départ nous n’avions rencontré que deux fois deux personnes, la dernière demi-heure est marquée par une foule de rencontres. Trois séries de joggeurs nous surprennent par l’arrière (mais nous leur avons bien rendu la surprise), un cycliste s'arrête dans l’urgence puis fait demi-tour rapidement, et enfin un groupe d’une dizaine d’enfants en vélo surprennent Dom, mais tous ont une réaction de franche rigolade.

5h30 de randonnée, 3h30 au sec avec même un peu de soleil, et 2h nus sous la pluie. Une vraie découverte pour certain, que cette sensation toujours agréable grâce à une température acceptable, de sentir la pluie sur son corps ...

Dom.

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...