Utilisateur

En ligne

Nous avons 103 invités et 3 inscrits en ligne

Randonue à l'Île aux pies - Compte-rendu

Le compte-rendu de Didier et Martine :

Dom, président de l'ARNB, nous a concocté une magnifique randonnée naturiste, tout au long de cette trés belle journée, ensoleillée et pas ventée du tout.

Notre rendez vous sur place était prévu à 10 heures. Aprés les formalités d'usage, nous avons déposé quelques voitures au point effectif de départ. Notre groupe, composé de 25 randonueurs et randonueuses (dont 5 femmes et 8 petits nouveaux et nouvelles), a commencé à entamer son périple le long de l'Oust par une température relativement fraîche au départ. Ce qui ne nous a pas empêché de revêtir les uns et les autres très rapidement notre tenue de peau, que nous n'étions pas mécontents de retrouver pour cette première sortie de la saison.

Nous avons serpenté le long de l'Oust, sur un charmant petit sentier mi ombragé mi ensoleillé, qui nous dispensait une température tout à fait agréable. À plusieurs endroits, nous avions la possibilité d'avoir de très beaux points de vues sur l'Oust qui serpente nonchalamment au fond de cette belle vallée, et qui baigne de ses eaux l'île aux Pies toujours aussi étonnante de beauté. En continuant notre progression, nous nous sommes élevés sur les reliefs, tout en haut d'une grande falaise rocheuse, d'où nous avions un point de vue tout à fait exceptionnel sur l'ensemble de la vallée, ce qui nous a permis de faire les uns et les autres de nombreuses photos du groupe.

En redescendant vers le fond du val, le groupe de tête s'est retrouvé nez à nez au détour du chemin face à trois cyclistes, une femme et deux jeunes filles, qui étaient toutes les trois mortes de rire, le reste du groupe ayant du effectuer un rhabillage dans une improvisation toute relative et propre à ce genre de situation ! Nos trois cyclistes en arrivant au niveau de la fin du groupe a demandé si elles devaient s'attendre à en rencontrer d'autres ...

Peu de temps après cette rencontre insolite, deux motos jaillissant de nulle part dans un vacarme d'enfer sont arrivées sur nous en prenant un certains nombre d'entre nous au dépourvu, sans aucune possibilité de rhabillage, qui aurait de toute façon été vain compte tenu de leur vitesse.

Vers 12H30, nous avons retrouvé le calme dans un grand pré où nous avons pu nous installer pour déjeuner en toute quiétude.

Aux environs de 13H30, nous nous sommes extirpés de notre douce torpeur pour reprendre le cours de notre agréable randonue. Au cours  de notre balade, nous avons pu admirer une vieille chapelle, ainsi que le point de vue sur la vallée qui était toujours aussi admirable. En  redescendant, nous nous sommes dirigés vers le chemin de halage où nous avons retrouvé une partie des voitures, pour nous alléger en déposant nos sacs.

Après cette petite halte, nous sommes repartis pour la suite de notre aventure, en serpentant dans un champ entre un  marécage et le cours de l'Oust, ce qui nous permettait de cheminer tranquillement à l'abri des regards dans notre tenue de peau. Venant de quitter le chemin de halage, que nous avions dû emprunter sur quelques centaines de mètres pour rejoindre la forêt, le groupe de tête a été surpris par une religieuse silencieuse mais pas aveugle compte tenu de la couleur de son visage qui rougissait au fur et à mesure qu'elle croisait les autres membres du groupe, qui, bien que rhabillés, restaient légèrement vêtus. C'est d'après l'avis général une première dans nos randonues ! Nous avons alors repris notre cours dans la forêt où nous avons pu de nouveau admirer la vallée et ses merveilleux paysages, ainsi qu'un charmant petit cimetière de curés, perdu dans la végétations.

Notre randonnée touchant à sa fin, deux possibilités s'offraient à nous. Soit un retour tranquille par le chemin de halage, ce que certains d'entre nous ont fait, ou un parcours plus acrobatique parmi les marécages, mélangeant passages boueux à répétition, champs de roseaux, et franchissement de clôtures, le tout dans une parfaite ambiance.

Vers 16 heures, pour finir cette journée très réussie, les deux groupes se sont rejoints aprés 14,5 km de marche en 5 heures pique-nique compris. Après un verre de l'amitié au bord de l'Oust, et de  nombreux commentaires sur nos différentes rencontres imprévues, voici venue l'heure tant redoutée du rhabillage ...

Il nous tarde de repartir pour de nouvelles randonues ...

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...