Utilisateur

En ligne

Nous avons 158 invités et aucun membre en ligne

Randonue au barrage de Rophémel - Compte-rendu

Le compte-rendu de Alain :

Bon pied bon œil, nous nous retrouvons ce matin à quatorze pour la randonnée organisée par l' ARNB près du barrage de Rophemel.
Les prévisions météorologiques ne sont guère optimistes : les nuages et le vent sont déjà présents. La pluie est prévue pour l'après-midi.

Cela nous conduit à envisager de faire le parcours en 2 parties entre le matin et l'après-midi en fonction de la dégradation météo et c'est d'un pas décidé que nous rejoignons au plus vite les bords de la retenue sur la Rance.

Dès notre arrivée près du lac, nous empruntons le chemin pédestre longeant la rive ouest. Après quelques minutes passées en sous bois à arpenter ce parcours qui ne cesse de monter et descendre, nous commençons à nous réchauffer et à nous dévêtir malgré le vent qui continue à bien souffler sur la cîme des arbres.

En chemin, nous trouvons là une fontaine, là un point de vue remarquable sur le lac, là encore un embarcadère qui nous invite pour la photo de groupe. Il est déjà midi. Nous nous restaurons sur une petite aire surplombant le lac. Et nous repartons jusqu'au barrage de Rophemel, première étape de notre périple.

Pour entamer la seconde partie, nous avons un peu de logistique automobile pour nous replacer sur l'autre rive du lac et nous voilà repartis. Si la pluie n'est pas encore au rendez-vous, au souffle du vent, nous sentons bien qu'elle se rapproche. Le chemin est encore long. Pas de temps à perdre.

Dès le premier kilomètre, nous rencontrons un couple de pêcheurs, anglais de surcroit, qui nous saluent bien, nous aussi ! Et nous poursuivons notre randonnée en sous-bois. Après une bonne heure et demie de marche, la bruine se transforme brutalement en pluie diluvienne. On se croirait sous les tropiques … sans la chaleur.

À cela se rajoutent les 2 dernières difficultés qui pimentent cette fin de parcours. La traversée acrobatique d'une rivière sur un pont improbable constitué de 2 pilones glissants. La recherche de nos voitures dont nous ne percevons pas immédiatement la localisation.

Nous retrouvons l'abri de nos véhicules et rangeons dans nos souvenirs cette journée fort sympathique.

Alain.

Bonus :

Voir l'article de nos amis de Mayenne-Nature ...

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...