Utilisateur

En ligne

Nous avons 62 invités et un membre en ligne

Randonue aux landes de Lassy

Le compte-rendu de Romain :

Je suivais l'actualité de l'ARNB depuis bientôt un an, sans avoir eu la disponibilité pour participer aux randonues.

Jusqu'à cet été où les étoiles se sont enfin alignées : cette fois la randonnée tombe le premier jour de mes congés, et juste à côté de chez moi ! Plus d'excuses, je décide que c'est un signe, range mon appréhension de côté, et me lance.

Le rendez-vous est donné à Lassy, pour une randonue sur les sentiers du Canut. C'est un lieu que je connais déjà bien et dont je ne me lasse pas.

Si ce n'est pas ma première expérience naturiste, c'est tout de même ma première fois en groupe. La météo est parfaite, c'est une belle journée pour se déshabiller, et cela se fait tout naturellement.

Le départ met un peu de temps à s'organiser, et après un léger cafouillage sur la direction à prendre, nous nous enfonçons enfin dans les bois. Je retrouve l'ambiance des groupes de randonnées que je connais bien et me sens très vite à l'aise.

Il est 11h, il fait déjà bon, la sensation du vent et du soleil sur le corps est délicieuse. Cet itinéraire est très varié : nous enchaînons les sentiers en fond de vallée, les crêtes avec la vue sur les environs, les sous-bois et les zones ensoleillées. Et on surveille les tiques !

Arrivée au pique nique, moment convivial, le temps commence à se faire un peu plus menaçant mais la chaleur perdure.

Au cours de l'après midi, les rencontres se multiplient, mais l'organisation est rodée : on se rhabille rapidement le temps de croiser les chemins.

La pluie finit par s'inviter rapidement, le temps pour un des randonneurs de nous faire la démonstration de son poncho en plastique jetable. Très efficace, c'est un poncho qui se déballe à la première goutte, se déchire immédiatement et se jette dans la foulée (pas par terre évidemment !).

Nous finissons la randonnée sous le soleil, après un arrêt au moulin du Ritoir.

Ce fut décidemment une très belle journée et j'ai hâte de recommencer !

Romain.