LaBonnaieB x

Source : Le Télégramme.

Bertrand Pilard, déjà propriétaire de deux campings à Saint-Jacut, veut ouvrir un camping naturiste à Hénansal, à quelques kilomètres de la plage du Lourtuais, à Erquy (22). Si les autorisations arrivent, il pourrait ouvrir au printemps 2018.

« J'ai grandi dans un camping ; mon père tenait celui des Hotieux à Saint-Jacut-de-la-mer. Aujourd'hui, j'ai repris le flambeau et depuis 2006, je suis aussi propriétaire du camping de la Presqu'île à Saint-Jacut. Naturiste depuis 16 ans, Bertrand Pilard, avait à coeur d'ouvrir un camping pour les personnes qui souhaitent vivre nu. Pour l'instant, il n'en existe qu'un dans les Côtes-d'Armor, à Bourseul. « Cela faisait très longtemps que je cherchais un emplacement du côté de la plage du Lourtuais, une très belle plage naturiste, bien surveillée et bien gérée par la commune d'Erquy. Je suis alors tombé par hasard sur le site de la Bonnais, une ancienne ferme qui accueillait un camping et une auberge et fermée depuis 2011. Il fallait aussi l'accord de la commune d'Hénansal et du maire qui m'a accueilli à bras ouverts ». Sur ce point, il reste quelques autorisations à obtenir et en particulier une modification du Plan local d'urbanisme intercommunal avec Lamballe Terre et Mer. Cette question doit d'ailleurs êre aborder dans quelques semaines en septembre.

Une piscine couverte en vue

Acheté il y a environ deux ans, le site, d'environ 5 hectares, est en plein travaux. Car Bertrand Pilard ne manque pas d'ambition pour ce nouveau projet qui lui tient vraiment à coeur. L'ancien corps de ferme, qui doit être rénové, pourrait dans les mois qui viennent pourrait abriter un restaurant, un bar, une salle de réception avec une cuisine pour les groupes, mais aussi une salle de jeux. « Je vais aussi construire une piscine couverte avec des jeux aquatiques, ainsi qu'une paillote avec une fausse plage de sable », précise Bertrand Pilard. Côté hébergement, difficile de connaître la capacité exacte. Néanmoins, le gérant du futur camping prévoit des chalets, des emplacements pour des mobilhomes, des caravanes, des tentes et tout un aménagement paysager pour embellir les cinq hectares. « Il y aura également quatre chambres à louer dans la longère », précise-t-il.

Un projet à 1 M€

Coût total du projet, environ 1 M€. Bertrand Pilard a encore beaucoup de travail pour faire de ce lieu un espace agréable et convivial. « J'espère ouvrir en avril 2018 où au plus tard avant l'été », déclare-t-il. L'objectif ? « Faire de La Bonnais, un vrai espace naturiste, qui pourra notamment accueillir tous ceux qui viennent de loin à la plage du Lourtuais, notamment les Rennais et les Malouins qui viennent pour l'instant à la journée », conclut-il.