Utilisateur

En ligne

Nous avons 470 invités et 12 inscrits en ligne

Randonue dans les herbus du Mont Saint-Michel - Compte-rendu

Le compte-rendu de Bernard :

La randonnée naturiste des herbus au Mont Saint-Michel, particulière entre toutes, était d'autant plus attendue qu'elle avait due être annulée l'an dernier en raison des intempéries. Chacun redoutait voir l'histoire se renouveler. 

Le 17 Septembre arrive et oui, la randonue est maintenue, le temps est certes gris avec un peu de vent mais c'est parti !
Premier point de rendez-vous à Rennes, nous sommes 8, et 18 autres personnes nous attendent au second rendez-vous : un record pour l'ARNB dont 6 femmes, autre record.

Nous faisons quelques centaines de mètres pour nous restaurer où Dominique nous sert un punch pour son anniversaire (merci à lui et bon anniversaire). Nous pique-niquons ensuite assez rapidement et revenons vers les voitures pour déposer nos sacs et nous mettre dans notre tenue préférée. Ah oui, cette rando peut se faire entièrement nu de la tête au pied et à part quelques frileux, nous partons nus sans même le short rapide car nous ne rencontrerons personne.

Nous empruntons un chemin où nous croisons les fameux moutons puis nous avançons sur les herbus : nous sommes en période de grande marée (coefficient 106).

Nous traversons des ruisseaux plus ou moins profonds, et nous devons prendre des précautions car le sol est très glissant, j'en ferai l'expérience en me retrouvant assis au milieu d'un trou d'eau ce qui nous amusera tous. Claude de Mayenne se fera d'ailleurs mal car les herbes cachent de petits dénivelés.

Nous atteignons enfin la partie typique de cette rando avec le mont qui se dresse devant nous et nous le garderons à nos côtés pendant une bonne partie du parcours.

Nous marchons libres tantôt sur un sol sableux tantôt dans la vase parfois jusqu'à mi-mollet avec quelques retenues d'eau peu profonde. Certains en profiterons pour une séance de thalasso gratuite et bienfaisante.

Nous marcherons ainsi par groupe tant le chemin est large en satisfaisant naturellement aux séances de photos improvisées.

Puis nous cherchons une dune qui sert de repère mais elle a disparue au gré des marées et nous obliquons sur la gauche vers le chemin du retour, le mont se trouve alors derrière nous.

A ce moment, nous sommes survolés par un hélicoptère apparemment de l'armée puis un avion de chasse. Ce seront les seuls signes de civilisation que nous rencontrerons avant le parking.

Nous retrouvons notre chemin nous y menant et arrivons aux voitures toujours nus. Nous nous rhabillons à contre cœur sauf quelques téméraires qui resterons nus le temps d'apprécier la bolée de cidre amenée par Philoux. Pendant cette pause, j'aurais pu dire pose, une voiture passe près de nous et n'en croyant pas la vue des quelques téméraires, elle repasse à nouveau, opération renouvellée par une autre voiture quelques minutes plus tard avec toujours nos nudien pas rhabillés.

Voilà, chacun doit repartir dans ses foyers, qui en Haute Normandie, qui en Mayenne, qui en Morbihan, qui en Finistère, qui en Côtes d'Armor et en Ille et Vilaine. Oui, nous avions une très forte représentation régionale.

En résumé, excellente journée, temps et température agréable (20° voir 21) en ayant parcouru environ 10 km pour une durée de 4h30 pique-nique compris.

Cette randonue sera peut être au programme l'an prochain alors, battrons-nous le record de participants ?
Avis aux amateurs, en tout cas, j'y serai !

Bernard.

En images :

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...