Utilisateur

En ligne

Nous avons 63 invités et un membre en ligne

Randonue à Lizio - Compte-rendu

Le compte-rendu de Michel :

Quand un randonneur nu de Provence randonne avec les randonneurs nus de Bretagne !

En vacances à Rennes, j'ai contacté l'ARNB pour les accompagner à une randonnée naturiste.

Je les retrouve lundi 20 août sur le parking du Grand Quartier à Rennes. Nous sommes sept à nous rendre à Lizio où nous attendent d'autres randonueurs sur le parking situé près de deux petits lacs.

Bien qu'un peu en retard, nous attendons plus en retard que nous et c'est vers 10H15 que nous commençons en rejoignant le village typiquement breton avec ses maisons en granit.

Nous sommes 17 dont 3 femmes avec 2 débutantes et 5 débutants.

Emmenés par Dominique, nous atteignons rapidement la forêt très dense et sombre. Le ciel est gris mais la température très agréable et tout de suite tout le monde est en tenue de peau. Les sentiers sont étroits ou larges et nous restons la plupart du temps à l'ombre. La traversée d'une route très peu passante n'incite pas au rhabillage.

Nous devons nous rhabiller pour traverser une ferme où l'on pratique l'élevage de porcelets. C'est la première fois que je vois sur une vaste étendue de nombreuses truies accompagnées de leurs petits. On aperçoit un groupe constituée probablement de jeunes en stage d'été à la ferme.

En fin de matinée nous revenons au parking, ce qui nous a permis d'alléger nos sacs, ayant laissé nos pique-niques dans les voitures.

Nous pique-niquons sur les tables en bordure du petit lac. Malgré la proximité de la route et l'arrivée d'une famille qui s'installe à 50 mètres (désolés nous occupons les deux tables !), certains restent dans leur tenue favorite.

Philippe fait la navette entre les deux tables puis enfile un short pour offrir du far breton aux enfants. Les parents ne se sont pas inquiétés de la tenue de certains mais il n'ont pas été convaincus de faire comme nous.

Après le repas, nous entamons sous le soleil une deuxième boucle qui correspond en grande partie à un sentier botanique.

Le parcours est plus varié que le matin : sentiers ombragés ou alors nous longeons des champs et nous prenons la photo du groupe.

Solenn, une débutante se réjouit de la sensation de liberté que produit la randonue.

Nous regagnons les voitures ; certains « oublient » de se rhabiller alors que nous sommes sur la route vers le parking et un automobiliste réjouit croise le groupe.

Nous partons ensuite vers le camping naturiste Koad ar Roc'h où nous sommes cordialement accueillis. Après un pot bu à la Bergerie, ceux qui ont encore du temps devant eux, iront se baigner au lac tout proches.

Michel, Randonneur Nu de Provence.

En images :

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...