Utilisateur

En ligne

Nous avons 39 invités et aucun membre en ligne

Randonue dans la vallée du Serein - Compte-rendu

Le compte-rendu de Philippe :

Nous sommes douze à nous retrouver place de l'église à Treffendel ce lundi matin. Cette place étant en travaux, nous nous déplaçons jusqu'à la place de la mairie, où nous décidons de laisser nos autos, pour rejoindre à pied le départ de notre randonnée naturiste.

Le sentier, d'abord champêtre, continue sous les bois jusqu'à l'étang de l'Étunel, au milieu duquel nous pouvons admirer deux œuvres des Étangs d'Art, agrémentés en bordure d'étang des créations des élèves des écoles de la commune.

Nous reprenons notre chemin le long du Serein, que nous ne quitterons quasiment plus, étonnés en cette saison par les rochers moussus, humides et glissants qui nous vaudront quelque chute, heureusement sans gravité.

Arrivés au barrage, nous trouvons une barrière qui interdit le passage, ce qu'Alain avait repéré. Nous rebrousserons alors chemin pour traverser le Serein sur une passerelle, et faire un petit détour bien agréable dans les landes pleines de bruyères fleuries.

Notre détour nous ramène de l'autre côté du barrage, où une passerelle effondrée nous fait comprendre l'interdiction de passage. Nous dépassons l'étang du Gué-Charet et profitons d'une prairie sur le côté du sentier pour nous arrêter et pique-niquer.

En fin de repas, alors que je propose à la ronde quelques gâteaux, mon attention est attirée sur le sentier tout proche : un jeune cycliste vient de faire brutalement demi-tour, probablement surpris par notre présence. Je me vêts et m'avance pour le rassurer mais il n'est plus là. Dix minutes plus tard, il aura probablement rassemblé un peu de courage, puisque nous le reverrons dévaler le chemin à toute blinde !

Nous reprenons alors notre marche le long du Serein, avec des hésitations assez fréquentes, car le balisage semble avoir été modifié par rapport à nos plans. Nous alternons des passages ombragés au bord du ruisseau, et des moments plus ensoleillés sur les hauteurs, avec un paysage de landes, plus rocailleux.

À la traversée de la départementale 36, deux de nos acolytes nous quittent pour rentrer, ayant des impératifs horaires à respecter et de la route à faire.

Nous continuons notre chemin, pour enfin arriver à l'extrémité de notre parcours, formant une petite boucle, où nous hésitons pas mal, les lieux ayant évolué. La prochaine fois, c'est à cet endroit que nous devrons être pour le pique-nique.

Nous faisons alors demi-tour pour rentrer, et à nouveau, à la traversée de la départementale 36, nous perdons deux randonueurs contraints par des horaires.

Après le barrage, nous suivons le Serein par l'autre rive, pour changer un peu, et faisons également le tour de l'étang de l'Étunel par l'autre côté. Nous y apercevrons de loin, sur la rive en face, deux pêcheurs et quelques marcheurs. À noter, à l'extrémité de l'étang, la petite cabane ouverte aux promeneurs.

Enfin, hélas devrais-je dire, la balade se termine et nous rejoignons le bourg ...

En bref, un joli parcours à faire en été pour profiter des floraisons des landes, assez escarpé en plusieurs endroits, plus long que prévu, mais désormais bien repéré.

En images :

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...

Merci à Christian et Alain pour les photos ...