Utilisateur

En ligne

Nous avons 77 invités et aucun membre en ligne

L'AJNF rencontre l'ARNB à Koad ar Roc'h - Compte-rendu

Le compte-rendu de J-C :

Voilà, je reviens de ce weekend "Brocéliande et AJNF", et je vais vous en raconter quelques morceaux...

Nous sommes arrivés le vendredi après-midi sur le domaine naturiste de Koad Ar Roch, que nous découvrions en famille. Nous étions attendus avec impatience par la propriétaire du domaine, qui nous a montré nos "quartiers", en plein milieu de tous les autres : génial, rien de mieux pour faire connaissance avec les campeurs. Après une rapide installation, nous étions déjà invités à l'apéro par la propriétaire, Régine, qui en plus d'être très sympathique et souriante, est d'une gentillesse et d'une disponibilité exemplaire et très rare. Avec elle, nous profilons notre programme, organisons le pot d'accueil, et les festivités du weekend, puis allons nous coucher.

Le samedi midi arrivent les premiers adhérents ARNB, Jean-Pierre, Gilles et Catherine, puis les jeunes de l'AJNF, et pas n'importe qui, le vis-président et sa copine, et deux administrateurs (j'espère que je ne me trompe pas). Tout le monde s'installe confortablement, et l'apéro commence au soleil. Toute la journée ne sera consacrée qu'à de longues discutions et rigolades autour d'un verre de jus frais, d'un thé glacé et des gâteaux apéro, que mon fils aime tant. Rien ! on a rien fait, et tout le monde était ravi, la farniente totale sous un soleil de plomb !
Ce premier soir de weekend, un pot d'accueil nous a donc permis de rencontrer les autres campeurs du domaine, et de leur proposer la randonnée naturiste du dimanche matin, en oubliant pas de parler longuement de l'Association des Jeunes Naturistes de France, histoire de recruter quelques jeunes naturistes de plus...
Ce pot était suivi d'une "galettes-saucisses" partie, et des succulents gâteaux de Jean-Pierre, que beaucoup de campeurs sont venus partager avec nous dans une ambiance très conviviale.

Le dimanche, nous voyons arriver au départ de la randonue deux couples de campeurs, qui avaient entendu l'annonce de la vieille, et venaient découvrir la randonnée naturiste. Ils n'ont pas été déçus, au contraire...

Nous avons randonné naturellement en tenue de peau pendant 2h30 sur le circuit du jardin aux moines, en plein cœur de Brocéliande, sans croiser une seule personne et sans jamais se rhabiller. Que nous sur ce sentier, 11 naturistes, dont 3 femmes. On s'est permis de s'arrêter manger à seulement quelques mètres du chemin, sans non plus avoir été inquiété. Notre lieu de ravitaillement était tout simplement des roches plates de schiste rouge, recouverte d'un superbe lichen multicolore (Nicolas pourra rajouter des photos, car je n'en ai pas pris cette fois-ci).
Suite à ce pic-nic féerique, la décision fut prise de continuer la journée par une seconde randonue sur le domaine de Koad Ar Roch, histoire de le découvrir un peu mieux. 110 hectares, ça mérite un petit tour...
Cette seconde randonue fut donc réalisée sur ce merveilleux domaine, qui abrite un petit bout de "Brocéliande" : plusieurs bois, plusieurs aires de camping, deux plans d'eau remplis de carpes énormes, des champs de blé, des prairies en jachères, une piscine, un énorme château avec une énorme salle commune, deux yorkchires, deux biquettes et un lama... 1h30 pour en faire le tour, nous avons mis autant pour en faire seulement les 3/4, car cette fois-ci, nous étions plus nombreux. Mon fils de 19 mois qui vivait sa toute première randonue, mais en poussette, et deux femmes supplémentaires, dont une qui est enceinte de 7mois. On est donc allé nettement moins vite qu'à la première randonnée.
La fin du parcours étant la piscine, et vu que j'aime barboter dans l'eau autant qu'un chat, je suis allé faire une petite sieste pour reposer mes bras, d'avoir pousser pendant 1H30 une poussette canne dans les hautes herbes.
Le soir, un fois de plus, tout ce petit monde s'est réuni autour d'un bon verre de cidre et d'une crêpe à la fraise de Plougastel.

Ce lundi, c'était trop dur pour vous être raconté ici... des « au-revoir » toute la journée...
Mais que des « au-revoir » avec le sourire, des échanges d'adresse, et des gros bisous.
On fait le bilan du weekend, que du bonheur, que du soleil, et de la chaleur humaine.            

A voir également :

  • son compte-rendu sur le site de l'ANJF;
  • l'article parue dans l'édition "Ploermel" de Ouest-France;

Quelques photos de l'ANJF :

Quelques photos de Jacques :

Admirez au passage le travail de Jean-Pierre.

Cela suffit à faire regretter la sortie à tous les absents ...