ARNB C0024 Corbiniere x

Le compte-rendu d'Olivier :

Finalement cette dernière randonue de la saison aura eu lieu ce vendredi 13, nous ne sommes pas superstitieux !

Nous étions 7 randonneurs à nous retrouver dans le centre de Guipry. La température encore un peu fraîche, Dominique nous propose une petite collation dans un troquet. Moment de convivialité autour de deux cafés et quatre chocolats, grand merci à Gérard de nous avoir offert croissants et pains au chocolat s’il vous plait ! Le plus raisonnable d’entre nous n’a rien bu de si bon matin !

Nous allons en voiture à l’étang de Baron, et prenons le temps d’admirer ce très bel étang et la végétation qui commence à prendre les couleurs de l’automne. Puis nous reprenons les voitures pour un départ au plus près de la Vilaine. Nous commençons doucement sur le chemin de hallage, où nous croisons un promeneur qui sera notre seule rencontre de la journée.

Nous ne sommes pas encore dans notre tenu favorite, mais cela ne saurait tarder. Après être passé sous un viaduc, lequel abrite une réserve ornithologique de chauve souris, nous bifurquons sur la droite, traversons la route et entamons l’ascension de la colline du site des Corbières, et là on se dit que la Bretagne n’est pas si plate !

Nous avions commencé à grimper en conservant un petit haut, mais à mi-parcours un arrêt s’impose pour parfaire notre tenue de randonneur. Nous en profitons pour admirer la vallée boisée de pin, avec la vilaine en son creux, et certains y voient un paysage du Jura. Arrivés en haut, de grandes allées nous attendent, des voies royales lorsque l’on a connu d’autres randonnées ...

Nous marchons et la faim se fait sentir, Dominique ne semble pas vouloir s’arrêter ... Mais nous comprenons, lorsqu’au détour d’un chemin nous découvrons un bel étang, qui nous offre un paysage bucolique pour le pique nique !

Nous reprenons la marche dans cette nature que nous apprécions tant. Le ciel est toujours couvert, mais la température idéale pour randonner. Avec les pluies de ces derniers jours quelques champignons apparaissent de ci de là, dont quelques giroles pour les connaisseurs.

Nous entamons la partie accidentée de cette randonnée, avec la descente dans un vallon. Nous longeons un nouvel étang ou nous faisons la photo de groupe en équilibre sur un gros arbre qui surplombe l’étang traversons champs, fossés et enjambons ces fameux barbelés annoncés ! Pas d’accident à déplorer !

Et déjà, travail oblige, il me faut me séparer du groupe, que je laisse poursuivre cette sympathique randonnée.

Merci à Dominique, de nous avoir guidé pour cette dernière randonnée de la saison.

Fin de randonnée tranquille pour le reste du groupe, sur un sentier en descente tout mou comme de la moquette, puis biéras (bière en terrasse) au bord de l’étang du Baron ...