Exemple

Nous étions 11 participants pour cette randonnée naturiste sur un des plus beaux sites de Bretagne : du Cap Fréhel à la Baie de la Frênaye en passant par le Fort La Latte.

Dès le départ, nous étions noyées dans une immensité de lande multicolore, et très rapidement, nous avons découvert les spectaculaires falaises teintées de rouge du Cap Fréhel.
Un drôle de langage s'est alors instauré, fait de « oh, ouah, youhou », et les clics des appareils photo se faisaient entendre le long du sentier qui serpente le long de cette côte escarpée.

Arrivés sur le cap, nous nous sommes séparés provisoirement.
Ceux qui ont le vertige sont restés sur le sentier balisé pour profiter un peu plus loin d'un véritable bain de soleil en bord de falaise, face à l'immensité bleue et au rocher aux oiseaux, où une multitude de cormorans, goélands et autres mouettes séjournent à l'année, et offrent un spectacle permanent.
Le reste du groupe a pris un chemin vertigineux qui descend à mi-hauteur de la falaise abrupte. De part et d'autre de l'étroit sentier alternent les nichées de Cormorans, de plusieurs sortes de Goéland (dont un couple de Goélands argentés en pleine explication musclée), de Mouettes par millier, de Pingouins Torda, de Pétrels fulmar, de Guillemots de Troïl ...
Tout le monde était émerveillé par ces observations et par la beauté saisissante de ces 300m autour du Cap Fréhel, parcourus en 1h15 : un record de lenteur !

Le groupe s'est ensuite reconstitué et est repartit en direction du Fort La Latte, avec à sa droite la lande éblouissante de couleurs, et à sa gauche la falaise rouge et la mer couleur émeraude. A chaque pas, le château nous offrait des vues de plus en plus belles.

Nous pique-niquons sur une petite pointe rocheuse qui nous offre un superbe panorama, avec le Fort à droite et le Cap à gauche. Après ce repas écourté par une petite bruine, nous poursuivons notre chemin sous la forêt côtière faite de pins maritimes et de feuillus, passant devant l'entrée du Fort, sur la côte de la baie de la Frênaye qui est moins spectaculaire mais très belle aussi.

5h30 après le départ, la randonue se termine sous le soleil sur une belle plage déserte, devenue naturiste le temps de notre présence pour notre plus grand plaisir.
Chacun a donc pu reprendre des forces, qui en prenant un bain de soleil, qui en prenant un bain de mer, sans oublier de papoter et de se remémorer déjà les sublimes paysages traversés dans la journée ...

View the embedded image gallery online at:
https://arnb.fr/galerie#sigFreeId4a884d6e10