Utilisateur

En ligne

Nous avons 438 invités et 12 inscrits en ligne

Randonue de la Guimorais au Verger - Compte-rendu

Le compte-rendu de Denis :

Imagine-toi sur la Côte d'Emeraude.

Voyant un ciel gris qui faisait redouter une trombe d'eau dès le départ de notre randonée naturiste, nous avons pris le chemin tout habillés. Nous sommes partis d'une zone à l'ouest de la Guimorais. Nous étions alors 8. Une heure plus tard, nous retrouvions un autre participant qui nous attendait sur notre itinéraire.

A peine 2 heures de marche avant de sentir de minces rayons de soleil qui nous ont réconfortés et nous pouvions alors espérer retirer nos vêtements; ce qui a été possible dès lors que nous avons rejoint une plage bien abritée des sentiers pédestres. Les plus motivés se sont même essayé à une baignade, fraîche et vivifiante, avant de déjeuner.

Nous avons passé un court passage boueux, traversé 8 plages, bravé des épisodes venteux et quelques gouttes de pluie. J'ai écouté la force des vagues qui disparaissaient derrière moi. Descente et montée de marches à plusieurs reprises et itinéraire effectué à une cadence plutôt soutenue ont donné à cette randonnée beaucoup de punch !

J'adore les anecdotes et petites histoires locales. Et j'en ai entendu de nouvelles. Sur notre chemin, nous avons pu apercevoir la villa de Colette, Roz-Ven, aux abords de la plage de La Touesse. C'est dans cette propriété qu'elle a d'ailleurs écrit ''Le Blé en Herbe''. Plus tard, nous avons avancé par l'Anse du Guesclin, et alors observé l'île sur laquelle se trouve l'ancienne maison du chanteur Léo Ferré.

En fin de compte, notre détermination aura suffi pour profiter, sous ce temps couvert, d'une excursion agréable de 4h15 que nous avons pu faire, à raison d'un tiers, libérés de nos vêtements. Et nous avons croisé la présence ou le regard distant d'une dizaine de promeneurs seulement.

Au total, 15 kms parcourus ainsi dans ce paysage côtier. Pour moi à qui c'était la première randonue, j'ai été conquis. J'ai été heureux de ne pas avoir prévu de quoi me protéger de la pluie qui s'est finalement abattue au moment de notre arrivée à la plage du Verger, laquelle bouclait déjà notre marche.

J'espère un jour que vous nous rejoindrez !

Et pour les bretonnants

En em skeudennit war Aodoù an Emrodezenn.

O sellout ouzh an oabl griz hor boa kemeret an hent, gwisket dilhad ha razh. Adalek deroù an dro-vale e toujemp un torrad glav. Eus ul lec'h e kornôg La Guimorais ez aemp. Neuze e oamp 8. Un eurvezh goude ez adkavemp war an hent ur perzhiad all o c'hortoz ac'hanomp.

Goude kazi div eurvezh o kerzhout e santemp bannoù-heol tanav en ur gennerzhañ ac'hanomp. Gallout a raemp neuze soñj tennañ hon dilhad. Graet e oa bet an dra-se kerkent ha ma oa bet tizhet un draezhenn, gwasket eus hentoù war droad. Ar re vennetañ eus ar valeourien a oa bet o kouronkañ en un dour fresk ha bevaus.

Treuziñ a raemp un hent berr ha fankek, teir zraezhenn, prantadoù avelek hag ur glavennoù bennak. Selaouet em boa kroz an taolioù-mor a steuzie a-dreñv din. Ribin-diribin meur a wech a bazennoù hag an hent, graet dre ul lusk ingal a-walc'h, o doa roet d'an dro-vale kalz a startijenn !

Plijout a ra din sorbiennoù ha danevelligoù ar vro. Hag em boa klevet un darn nevez anezho. War an hent hor boa sellet ouzh kenkiz Colette, anvet Roz-Ven, tost da Draezhenn La Touesse. Er pennti-mañ e oa bet skrivet ''Le Blé en Herbe'' ganti. Pelloc'h hor boa kerzhet  dre Anse du Guesclin hag hor boa gwelet an enezenn e-lec'h ma'z emañ ti kozh kaner Léo Ferré.

A-benn ar fin e oa a-walc'h hor mennerezh evit kemer tro, dindan an amzer hurennek-mañ, eus ur valeadenn blijus e-pad muioc'h a beder eurvezh. Un drederenn eus prantad ar valeadenn-mañ a oa bet graet hep dilhad ebet warnomp. Tremen a raemp bezañs pe sell pell un dek bennak a dud nemetken.

En holl e oa bet baleet 15 c'h-km . Va baleadenn gentañ en noazh e oa ha gounezet e oan. Laouen e oan bet ne oa ket bet degaset dilhad ebet ganin d'en em sikour diouzh ar glav. An hini-mañ a zirollas pa oamp o paouez erruout tost da Draezhenn Le Verger hag a echue dija hon baleadenn.

Spi am eus ez eot d'hor c'havout !

En images :

Bonus pour les adhérents :

Se connecter ...