ARNB_C0015_BrocFollePensee_x

Le compte-rendu de Jacques (M) :

C’est par un beau matin d’Avril ...

Ainsi pourrait démarrer l’histoire s’il ne s’agissait d’une aventure bien réelle quoique à destination d’un pays de légende. Une première, à l’aube d’une nouvelle saison, pour nombre d’entre nous mais une première « tout court » pour 4 nouveaux venus.

Dix sept randonneurs, dont deux randonueuses, rallièrent ainsi le point de rendez vous : le village de Folles Pensées.

Le soleil bien présent et une température agréable préjugeant d’une belle journée, il n’en fallu pas davantage pour que nous revêtions notre « costume de peau » et entamions ainsi une plaisante randonnée à travers champs et sentiers en limite de la forêt de Brocéliande. Cette balade, mi champêtre, mi forestière, nous permit de découvrir quelques sites légendaires :

  • le chêne Guillotin : chêne creux de plus de mille ans, classé arbre remarquable de Bretagne, du nom d’un prêtre réfractaire qui s’y serait caché pour échapper aux révolutionnaires ;
  • le rocher du Pas de la Chèvre : lieu qui aurait été le témoin du culte druidique ;
  • la fontaine de Barenton : fontaine très ancienne, entourée de pierres, dont l’une d’elle, plate, surnommée Perron de Merlin ou Margelle de Barenton, en aurait été le couvercle. L’eau de la fontaine est toujours à une température de 10°. Cependant on peut y observer, par intermittence, des bulles à la surface de l’eau dues à la présence de méthane. On peut y faire un vœu et si, instantanément, la fontaine fait des bulles, le vœu sera exaucé. Par ailleurs, aux 12 ème et 13 ème siècles , une croyance laissait supposer le pouvoir de provoquer une pluie bienfaisante en période de sécheresse en déversant l’eau de la fontaine sur la margelle.

Ou l’art de concilier randonnée naturiste et culture ....

Débutée vers 11H00 notre ballade s’acheva aux alentours de 16H00, toujours sous un ciel très clément, comprenant ainsi quelques quatre heures de marche une fois décompté le temps d’un pique nique ensoleillé.

Tout effort supposant un réconfort et grâce à l’hospitalité d’un autre Jacques nous nous sommes rafraîchis sur la route du retour, à Plélan. Merci à lui ainsi qu’à son épouse et félicitations pour sa production cidricole de haut niveau.

La journée fut belle à tous égards – ambiance très conviviale – conditions Météo – de quoi nourrir l’envie d’un prochain RdV.

À bientôt donc.

 

Commentaires   

#1 RIGALLEAU Dominique (35 Rennes) 15-05-2017 08:04
salut
trés bon compte rendu jacques ,bravo
dom r

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires